Le rubis

Symbole de passion

Le rubis appartient à la famille des corindons ; « rubis » est en fait le nom donné à un saphir de couleur rouge ; son nom provient d’ailleurs de cette couleur. Il possède une dureté de 9 sur l’échelle de Mohs, ce qui en fait l’une des gemmes les plus durables. Présentant toujours des inclusions qui permettent d’identifier les gemmes naturelles, le rubis possède généralement un très bon éclat et une couleur intense allant du rouge rosé au rouge intense légèrement nuancé de bleu ; cette couleur extrêmement rare, baptisée sang de pigeon, est propre au plus beaux rubis Birmans.

Les phénomènes optiques

Le rubis peut parfois être étoilé, c’est-à-dire présenter une fine étoile d’un blanc lumineux, possédant 6 à 12 branches, flottant à la surface de la pierre. Pour faire apparaitre ce phénomène, la pierre devra être taillée en cabochon. Ces gemmes seront généralement très incluses.

Où trouve-t-on des rubis ?

Si la Birmanie (Myanmar) et la mine de Mogok, sont très réputées, aujourd’hui la majorité des rubis proviennent de Thaïlande et du Cambodge, même si le Sri Lanka, l’Afghanistan, le Pakistan, l’Inde, la Tanzanie et le Vietnam font également partie des pays producteurs. Cette pierre reste toutefois une pierre de grande rareté et, par conséquent, une pierre onéreuse.

Symboliques et vertus

Au Moyen Âge, il symbolisait le sang du Christ et ornait les bagues des cardinaux. C’était également la pierre des rois, en raison de sa beauté et de sa rareté. Pierre liée au feu, on lui attribuait alors différentes vertus comme celles d’éloigner la foudre, de préserver des poisons ou de s’obscurcir en prévision d’un malheur. Pierre liée à la passion, offrir un rubis à sa femme est censé prévenir des infidélités. On lui prête également des propriétés bénéfiques pour la circulation sanguine. Liée à la volonté de par son extrême durabilité, elle prodiguerait joie et force, permettant d’aimer la vie et de s’affirmer tout en combattant les angoisses.